Définition



En 1960, le Professeur Alfonso Caycédo, neuro psychiatre, crée le terme de Sophrologie à partir de son étymologie grecque :

SOS : paix, harmonie

PHREN : conscience

LOGOS : étude, science

C’est donc l’étude de la conscience en harmonie.

Pour créer cette méthode scientifique, le Professeur Caycédo s’est appuyé sur la médecine, la psychiatrie, la phénoménologie existentielle et il les a complétées par des philosophies orientales comme yoga, zen, bouddhisme…

Il définit cette méthode comme « une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit. »

Il en précise l’objectif qui est « d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, dans le champ professionnel comme personnel, ainsi que de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives » ....

Ainsi, la Sophrologie Caycédienne® est une méthode scientifique, mais aussi un art de vivre, une harmonie de l'existence, une philosophie du bonheur.



La Sophrologie Caycédienne®, pour qui et pourquoi ?



Cette une méthode, simple et accessible à tous, qui s'adresse aux enfants, adolescents, étudiants, adultes, actifs, retraités, sportifs …

« La pratique régulière de la Sophrologie Caycédienne® avec un professionnel puis de façon autonome permet ainsi à chacun d’optimiser ses capacités et son efficacité au quotidien ». (Extrait du site Sofrocay).

La Sophrologie Caycédienne® vise à améliorer la qualité de vie de ceux qui la pratiquent, en mettant le corps, l'esprit, les émotions et la conscience en harmonie. Elle apprend à mieux se connaître, à accéder à un mieux-vivre, un équilibre et trouver une paix intérieure. La sophrologie sert aussi à se sentir mieux avec les autres. Elle permet d'améliorer les relations personnelles et professionnelles. Elle renforce l'esprit d'équipe.

Progressivement, la pratique et l'entraînement conduisent à une perception et une attitude plus sereines dans l'existence ainsi qu'à la conquête d'un nouvel équilibre.



Le rôle du Sophrologue



L'objectif du sophrologue est de rendre la personne autonome et acteur de sa vie le plus vite possible en l'aidant à aller chercher en elle ses forces intérieures, ses potentiels pour les transformer en capacités, utilisables au quotidien et rendre sa vie plus agréable.

Le sophrologue établit avec la personne une relation de confiance, l'alliance, basée sur 3 préalables : la liberté, la responsabilité et la dignité de chacun.

Il ne fait pas d'interprétation, ne porte pas de jugement. La personne reste acteur de son changement au fur et à mesure de son entraînement et accède progressivement au dévoilement positif de son Être profond, avec ses capacités activées, sa confiance renforcée, ses valeurs retrouvées. Cette transformation lui permet alors une existence dans le présent plus harmonieuse et une projection positive vers l'avenir, en cohérence avec lui-même.

ATTENTION : Le sophrologue ne pose pas de diagnostic et la sophrologie ne se substitue pas aux traitements médicamenteux prescrits par les médecins et spécialistes.